top of page

LA COMPAGNIE SINGULARITES

 

« Lorsqu’une étoile a tout brûlé. Une très grande étoile. Toutes ses réserves. Lorsqu’elle a brûlé toutes ses réserves, elle commence à se refroidir et à se contracter. Puis il y a une dernière explosion. Un ultime dégagement de lumière. Un dernier éblouissement. Et l’étoile s’effondre sur elle-même. L’étoile s’écroule. Une étoile effondrée. Elle atteint alors un point zéro, dont le volume est nul, mais qui concentre masse et densité infinies. Un point de l’espace-temps où la courbure de l’espace-temps devient infinie, où les lois de la physique classique ne fonctionnent plus.

C’est ce qu’on appelle une singularité. Une singularité. »
                                                    Toby, ou le saut du chien – Frédéric Sonntag

Au sein de chaque trou noir, loge une singularité, un endroit où les lois de la physique deviennent caduques. Un point minuscule, d’une force infinie où l’espace-temps devient infini. Un point où toutes les équations se dérèglent, un point que les modèles actuels ne peuvent pas encore expliquer.

A l’image de l’alchimiste, nous aimons travailler la matière la plus sombre pour la sublimer et y puiser de la lumière.

« Tu m’as donné ta boue et j’en ai fait de l’or »

Les Fleurs du Mal – Charles Baudelaire

 

Pour changer les choses il faut pouvoir les envisager différemment, c’est pourquoi la compagnie s’intéresse aux nouveaux mythes et aux récits manquants. Elle puise ses textes dans un répertoire contemporain. Il peut s’agir de textes de théâtre, ou d’œuvres composites, assemblages d’extraits de romans, de films, d’essais. La création musicale, le travail sur le son, autant que le texte, sont au centre de nos créations. 

Nous y avons joué ou répété :

CDN de Lorient (56), NGAT (94), Théâtre du Cercle (35), L’étoile du nord (75018) et L’école Auvray Nauroy (93) dans le cadre du Festival ON n’arrête pas le théâtre, Le Théâtre Max Jacob (22), L’Orfèvrerie (93), L’Auguste Théâtre(75011), Le Carreau du Temple (75003), Le Théâtre de Verre (75019), le Doc (75019), la Maison de quartier de Saint-Denis (93), le Cabaret Artishow (75011), Salon d’Art René Clément Bayer (77).

Nous en faisons partie :

Spectacle Vivant en Bretagne, en tant que membre suppléante de la Commission d’Attribution des Aides, HF Bretagne, Les compagnies du 35, et la Collective 6543

sylvie portrait 1.jpg

SYLVIE DES BOIS
Metteuse en Scène

comme son nom ne l'indique pas Sylvie est malgache et chinoise et grandit en Bretagne. Elle y fonde la compagnie Singularités en 2015 après un parcours en Etudes Théâtrales à la Sorbonne Nouvelle. Elle se forme à l’école Auvray Nauroy et a aussi pu travailler en stage avec Frédéric Sonntag, Tommy Milliot ou Lazare. 

Elle assiste à la mise en scène Alexandra Cismondi pour Il faudra que tu m’aimes… création au Liberté, scène nationale de Toulon, Antoine Gautier et Sylvain Gaudu pour Richard II au Lavoir Moderne Parisien, et Hélène François pour Glissement de terrain création à la Reine Blanche.

En parallèle de ses activités de comédienne et de metteuse en scène, elle co-dirige la programmation spectacle vivant des différents lieux et événements du collectif Soukmachines. Depuis 2020, elle siège comme directrice de compagnie à la commission d’attribution des aides de Spectacle Vivant en Bretagne.

NOUS TRAVAILLONS / AVONS TRAVAILLE ENSEMBLE

Liza Beauvais

Malaïka Belliard

Bruno Béraud

Théo Bianconi

Amélie Brulé

Célia Bolzoni

Naïs Bouatouch

Hannah Cailloux

Elie Colin

Orlène Dabadie

Pauline Faure

Paul Fortini

Nicolas Flageul

Camille Freiss

Hortense Fremy

Antoine Gautier

Ségolène Gessa

Caroline Gibert

Gaël Lefeuvre

Naël Malassagne

Milena Mc Closkey

Victor Melchy

Léa Merlhiot

Thomas Nolet

Salomé Partouche

Ondine Policand

Jules Poucet

Léa Puissant

Mina Onnen

Amélie Osmond

Stéphane Ouradou

Julien Tober

Clément Verbeke

Schlampakir Von Fickdich

Yvon

bottom of page